Retour aux articles

Pêche maritime de loisir : élévation de la taille minimale de capture des poissons et crustacés

Environnement & qualité - Qualité
10/02/2020
La taille minimale de capture de certains poissons et crustacés dans le cadre de la pêche de loisir en Mer du Nord, Manche et Atlantique est revue à la hausse.
L'arrêté du 26 octobre 2012 déterminant la taille minimale ou le poids minimal de capture des poissons et autres organismes marins (pour une espèce donnée ou pour une zone géographique donnée) effectuée dans le cadre de la pêche maritime de loisir est modifié par un arrêté du 3 février 2020.

La taille minimale de capture de la sole est de 25 cm dans les régions Hauts de France et Normandie, à l'Est du Cap de la Hague au lieu de 24 cm dans les autres régions.

La taille minimale de capture de la dorade rose/pageot rose passe de 23 cm à 35 cm.

En ce qui concerne les crustacés, les termes « langouste rouge » sont remplacés par « langouste ». La taille minimale de capture est toujours de 11 cm.

Pour le homard, la taille minimale de capture est de 9 cm dans la région Hauts de France au lieu de 8,7 cm pour les autres régions.

Enfin, une taille minimale est fixée à 15 cm pour le tourteau pêché dans le secteur des accords de la Baie de Granville (secteur défini dans le décret n° 2004-75 du 15 janvier 2004 portant publication de l'accord relatif à la pêche dans la baie de Granville entre la République française et le Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d'Irlande du Nord à l'article 1 de l'annexe).

Voir aussi Le Lamy Dehove sur lamydroitalimentaire.fr ou lamyline.fr, n° 330-240
 
Source : Actualités du droit